Accéder au contenu.

bde.fanfare - communication fanfare

Veuillez patienter...

Objet : communication fanfare

La Fanfare est (re-)née en 2012 sous l’impulsion d’Antton Curutchet -dit « le créateur »- dans une volonté de ressusciter l’ambiance festive et fanfaresque à l’ENS de Lyon (et aussi de faire quelque chose des vieux souba/tuba/trombone qui moisissaient en salle de musique). La formation s’est beaucoup développée au fil des années : elle a recruté de plus en plus de musiciens, multiplié les sorties et touché un public de plus en plus grand. En 2015 elle prend le nom « La Fanfarovis », en hommage aux mouflons des jardins du site Descartes. Depuis sa création et uniquement grâce aux dons des passants et aux partenariats avec le quartier, la Fanfarovis a pu rénover l’intégralité de ses instruments – pas gagné quand on sait que le souba tenait au début à la patafix et au scotch, était joué avec une embouchure en plastique pour euphonium, et un bout de tuyau d’arrosage. Aujourd’hui La Fanfarovis c’est 10 à 20 cuivres/bois/percus qui reprennent à peu près n’importe quelle genre de musique (pop, rock, métal, dance, new orleans, brass band, balkans, latin, paquito…) et la transforment en ambiance chaude et cuivrée. À l’heure d’aujourd’hui, même la grand-mère la plus percluse d’arthrose s’est remise au mambo avec La Fanfarovis et les mouflons sont toujours des ovidés libres.
Haut de le page